Ombre et Lumière

Publié le par reikilorient Pat et Nina

lumiere-ombre.png

OMBRE ET LUMIERE

 

 

Calmement et sans crainte la lumière apparaît,

Elle louvoie et entoure les grands cryptomerias

Les nettoie et disperse leur fin manteau de brume

Comme d’un souffle on assèche les pleurs d'un enfant.

Elle repousse l'ombre qui ouvre sa tenaille

Se battant sans espoir pour conserver son bien

Emprise à chaque instant encore plus illusoire

Car la lumière avance et trace son chemin.

L'ombre alors se replie, à l'arrière des rochers,

Dans le creux des ravines

Là ou l‘herbe décline.

Tout en connaissant bien sa fin inexorable

La noirceur s'accroche à tout ce qui la tient :

Un pan de mur ici, un morceau de forêt,

Un repli de chemin, puis enfin lâche tout, consciente de sa fin.

La lumière tout entière éclaire alors l'espace

Plus rien dans le décor ne peut dissimuler

Sa force qui rayonne et toute sa beauté

Illuminant la vie désormais exaltée.

Toute ombre, toute noirceur ne peuvent prendre une place

Qu'avec la lumière qui les a dévoilés,

Comme chaque chose, chaque idée, qui ne doivent d'exister

Que par leur contraire,

Leur adversité.

 Il en est donc ainsi de toute action mauvaise

Qui ne doit la valeur dont on l'a qualifié

Que par rapport au bien, puisque ainsi dénommé.

Mais si par hypothèse le mal n'existerait

Le bien n'aurait jamais pu seul s’étalonner.

La lumière est dans l'ombre,

L’ombre dans la lumière,

Inséparables afin de pouvoir entre-eux se révéler,

Comme le bien et le mal étroitement mêlés

Dont seule l'absence de l'un fait apparaître l'autre.

 

Poème de Roger "voidoree"

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article